Joue-la comme les pros

Il est temps de passer à l’action !


Après cette folle première semaine du Championnat du Monde, qui nous a offert des parties intéressantes, des résultats inattendus, ainsi qu’une diversité de picks et compositions, il est temps de passer à l’action !

Comme promis la semaine dernière, nous revenons vers vous avec des compositions de pros jouées au Mondial ! Vous trouverez ci-dessous une présentation ainsi que des explications et conseils provenant directement des pros sur place, comme xPeke sur son Orianna.

Le principe est simple, nous décrivons les combinaisons de 5 champions choisis, nous vous transmettons les astuces des joueurs, puis à vous de jouer !

Envie de participer ? Voici le programme :

  • Vous trouverez l’annonce des 4 premières compositions à la suite de cet article ;
  • Vous avez jusqu’au 8 octobre 23h59 (heure française) pour participer ;
  • 12 octobre : annonce des 4 dernières compositions ainsi que des équipes gagnantes de la première semaine ;
  • Vous aurez ensuite jusqu’au 15 octobre 23h59 (heure française) pour participer ;
  • 19 octobre : annonce des gagnants de la dernière semaine.

Vous vous sentez prêt à relever le défi ? Voici ce que vous devrez faire pour participer :

  • Choisir une composition parmi les 4 que nous avons sélectionnées ;
  • Inviter 4 de vos amis afin de la jouer en équipe pré-arrangée (en mode normal créateur d’équipe ou mode aveugle seulement pour éviter que des bans préviennent la mise en place de la composition) ;
  • Remporter la partie !

C’est tout ce que vous avez à faire, puisqu’une fois que vous aurez gagné une partie en équipe pré-arrangée sur l’une des compositions en question, notre système vous qualifiera automatiquement pour participer au tirage au sort qui sélectionnera les heureux gagnants.

Commençons dès maintenant avec la première composition, avec notamment la présence surprise de Veigar.



Compo 1 - Cloud 9 contre AHQ


Nous avons été renseignés par LemonNation (support Cloud 9), Bubbadub (coach C9) et Incarnati0n (mid C9) sur Veigar.


Phase de laning

Gangplank : Il doit surtout essayer de farmer et devenir un « Dieu » en fin de partie, ainsi qu’utiliser son ultime pour aider son équipe, que ça soit défensivement ou offensivement.

Veigar : Selon Incarnati0n, Veigar n’est pas si mauvais en phase de laning. Il peut tenir l’égalité au score de sbires (ce qui est bien considérant son pouvoir grandissant au fil des minutes). Aidé des dégâts qu’un gank de Lee Sin peut apporter et sous réserve de placer la cage (son E, Profanation), il peut tuer son adversaire instantanément. Bien joué, le Seigneur des Maléfices est fort contre les champions facilitant les dives, puisque sa cage bloque tout engagement. Veigar doit malgré tout faire attention au jungler ennemi dont il sera sans doute la cible privilégiée en début de partie.

Morgana : Elle n’est pas vraiment forte en phase de laning, sa force réside plus dans la protection défensive et le contrôle de foule lors de regroupements.

Plan de jeu en début de partie

Ce temps de jeu, la phase de laning, est difficile pour la composition Cloud 9. Il faut tenir, utiliser l’ultime de Gangplank si nécessaire pour jouer défensivement, et attendre le développement des champions ou la mise en place de la composition.

Le siège

Le principe de la composition est de se regrouper et se mettre en position de siège. Face à une tour ennemie, Veigar peut utiliser sa cage sur des champions hors de position pour tuer un adversaire rapidement, ou simplement zoner l’équipe ennemie permettant à Tristana de détruire la tour rapidement grâce au combo de sa vitesse d’attaque (son A) et sa bombe (son E).

Après le siège, le piège

Avec le potentiel de contrôle de Morgana et Veigar, une fois quelques tours tombées, une autre tactique est envisageable grâce à la prise de vision de la jungle ennemie. Il est possible de faire semblant d’aller au Nashor, tout en ayant couvert la zone couverte de balises de vision au préalable, puis d’utiliser le Tir de barrange (R) de Gangplank pour ralentir l’équipe ennemie s’aventurant dans votre vision, et les attraper avec le contrôle de Veigar et Morgana. Il est aussi parfaitement possible de faire le baron rapidement, Gangplank et Tristana ayant beaucoup de dégâts sur ce dernier, et Veigar pouvant le burster plus qu’avec un châtiment.

En cas de retard

S’il se trouve que vous avez pris beaucoup de retard en terme d’or sur l’équipe adverse et êtes dominés, il faut temporiser un maximum. Essayez de défendre vos tours et gardez la vision sur le Nashor, qui est le moyen pour l’équipe adverse de contrer votre défense de tour très solide. Puis tentez de mettre en place le plan de jeu précédemment présenté, ou d’utiliser la puissance de split push d’un Gangplank avec plusieurs objets en fin de partie.

Astuce : placer la cage de Veigar sur une personne signifiera pratiquement à chaque fois une élimination, n’ayez donc pas peur de la placer même si ce n’est que sur un champion, Morgana pouvant ensuite continuer de placer des contrôles empêchant la cible de s’échapper. La cage peut aussi être utilisée pour seulement gêner les déplacements des adversaires et permettre le placement plus facile du Sombre dessein (A) de Morgana.



Compo 2 - Origen contre LGD


Pour la deuxième composition de cette semaine, nous avons pris les champions choisis par Origen lors de leur victoire contre LGD, en se concentrant sur la stratégie de début de partie.

Les informations nous viennent cette fois-ci de Soaz (top Origen) par rapport à Vladimir et à la composition en général, avec l’aide d’Hermit (coach Origen), mais nous avons aussi pu récupérer les conseils de xPeke (mid Origen) sur Orianna. Nous avons également bénéficié de l’apport de Dioud (support de Pain Gaming, ayant également joué Kalista/Annie) pour la voie du bas.


Phase de laning

Vladimir : Avec Vladimir, l’objectif est de s’assurer de pouvoir farmer en lane. Il performe ensuite dans des combats d’équipes clairement engagés, mais est en difficulté contre des champions qui désengagent et attaquent et reculant.

Le Saigneur Pourpre commence à avoir un impact avec 2 objets, les bottes de lucidité (bien que les bottes de sorcier + glyphes de réduction des délais de récupération par niveau soient viables, Soaz préfère les bottes de lucidité pour bénéficier de cette réduction plus tôt) et la Volonté des Anciens. Il prend ensuite de plus en plus d’ampleur avec chaque objet, la synergie des objets à puissance avec son passif (lui donnant de la vie pour chaque point de puissance) accroissant artificiellement la valeur de ceux-ci.

Vladimir n’a pas vraiment de quoi provoquer une élimination, à part si l’adversaire fait une erreur. L’objectif est plutôt de mettre à peu de points de vie le toplaner d’en face, pour pouvoir mettre la pression, pousser et prendre la tour, ou se téléporter pour aider son équipe quand elle en a besoin.

En combat d’équipes, attention aux enchaînements de contrôles de foule qui peuvent permettre à l’équipe adverse de tuer Vladimir d’un coup, sans qu’il puisse réagir. Il faut bien gérer le Bain de sang pour la survie du champion en combat.

Orianna : Champion constamment solide, seulement vraiment en difficulté contre du poke. Même dans un matchup à son désavantage (comme Viktor), la Demoiselle Mécanique peut farmer. Contre Lulu, elle peut farmer et et même empêcher l’adversaire de faire de même en appliquant une pression supplémentaire.

C’est un champion assez passif en début de partie, fait pour les combats en équipe et le milieu/fin de partie. Selon xPeke l’idéal est d’être à 0/0/0 en achetant son 2ème objet (d’abord Graal Impie d’Athène et Rabadon ou Sablier de Zhonya), pour ensuite vraiment faire des dégâts.

Autres conseils d’xPeke : Orianna possède un bonus sur son attaque automatique, utilisez le pour gagner les échanges en début de partie contre le mid adverse. Vous pouvez même prendre l’Ordre : Protection (E) niveau 1, qui offre un bouclier et de la résistance, et juste jouer agressivement avec l’attaque automatique.

Dernière chose, n’utilisez pas trop tôt l’Onde de choc (R) en combat d’équipes. La garder pour plus tard met la pression sur les ennemis, gênant leur potentiels déplacements par peur de cet ultime.

Kalista/Annie : Pensez à utiliser le passif de sentinelle (Z) de Kalista en lançant ensemble une attaque automatique sur le même champion, cela donne un réel avantage dans les échanges en 2v2. Cela permet de mettre de la pression dès les premiers niveaux, ce qui continue avec le potentiel de burst et de contrôle au niveau 6 (avec les 2 ultimes). Si vous souhaitez faire un échange de voie, Kalista est forte en 1 contre 1 au top contre un bruiser/tank, puisqu’elle peut les faire courir à l’infini.

Annie devrait idéalement avoir embrasement.

Utiilisez l’étourdissement du passif de l’Enfant des Ténèbres avec soit sa Désintégration (A), soit son Incinération (Z), suivant la situation : grâce au Z l’étourdissement est immédiat et sur une zone, mais peut être évité et a peu de portée ; avec le A, l’étourdissement est assuré et avec plus de distance, mais laisse l’opportunité à l’adversaire de réagir.

Annie peut roam et gank avec la Elise particulièrement bien. Pour surprendre et étourdir instantanément vos ennemis, faites donc plutôt un saut éclair + Z qu’un saut éclair + A, ces derniers seront à votre merci sans même comprendre ce qui leur arrive !

Astuce contre les champions avec des boucliers anti-sorts : Lorsque vous avez 3 stacks sur son passif, lancer pour Désintégration (A). Visuellement, l’adversaire voit que vous n’avez pas le passif d’étourdissement et n’utilisera donc sans doute pas son bouclier. Ainsi, alors que la boule de feu est en vol, lancez votre Bouclier en fusion (E), vous offrant un stack de passif, permettant à votre A d’étourdir au moment où il touche.

Pensez également à acheter de la mobilité : si la Lame du voleur de sort est un bon objet au début, vendez celle-ci pour le Talimsan d’acension plus tard et priorisez la Gloire du juste pour profiter d’outils pour engager les combats d’équipes ou escarmouches à votre avantage.

Objectif de début de partie

Elise doit prioriser sa pression sur la voie du bas, puisqu’il n’y a pas réellement de potentiel mid ou top. Le double contrôle de foule dont vous disposerez au bot avec Elise et Annie est réellement un avantage à abuser. Si vos ganks bot sont fructueux, Kalista et Annie peuvent vraiment dominer.  Une fois niveau 6, vous pourrez même dive la voie du bas adverse très facilement en pouvant faire changer le ciblage de la tour 2 fois, avec le Rappel (E) de Elise et l’Appel du Destin (R) de Kalista.

Vladimir doit être laissé seul top histoire qu’il puisse pousser et mettre de la pression (surtout à partir du niveau 9).

Dans l’idéal, vous devrez dominer le bot et top pendant qu’Orianna prend le temps de bien farmer.

Milieu de partie

Une fois la phase de laning terminée, la composition est forte en 4-1, tout le monde se regroupe sauf Vladimir qui avance sur une ligne extérieure, puis rejoint idéalement un combat d’équipes sur un flanc. Il doit appliquer ses dégâts en occupant des champions adverses pour permette à Kalista d’attaquer autant que possible, sur les tanks adverses ce n’est pas gênant.

Pour les objectifs, avec la pression de Vladimir et le contrôle de zone d’Orianna, Elise et Kalista peuvent facilement à elles seules sécuriser des dragons.

Risques de la composition

Si Vladimir ne parvient pas à farmer ou si Orianna est punie par des ganks du jungler adverse, vous pourriez avoir des difficultés dans la partie. Il est donc important de bien farmer au top et de poser des balises autour de la voie du milieu pour voir arriver le jungler.



Compo 3 - SKT T1 contre Edward Gaming


Troisième composition de la semaine, venant de l’équipe championne de Corée : SKT T1. Nous avons eu l’apport d’Easyhoon pour décripter Ryze au mid, de Wolf pour nous parler de Braum, et de Khoma pour parler de la stratégie.


Phase de laning

Renekton : Le Dévoreur des Sables dispose de bons dégâts de base et est extrêmement fort en début de partie, sur lequel il faut capitaliser. Il dispose d’une sécurité acceptable grâce à son kit et peut farmer facilement. Il faut cependant savoir gérer les points de fureur et quel sort utiliser avec.

Ryze : Easyhoon nous indique que Ryze est faible contre des mages de longue ou moyenne portée (comme Azir, Cassiopeia, Orianna, Viktor) mais très bon contre des assassin corps à corps comme Ekko, ainsi que contre Leblanc.

Easyhoon conseille de prendre le sort Téléportation et de l’utiliser en priorité pour ne pas perdre d’expérience et de sbires. Ce sort permet de ne pas être punis en début de partie voir de dominer,  et d’avoir un rappel “gratuit” niveau 4 par exemple.

Bien plus tard essayez malgré tout de sauvegarder votre téléportation pour rejoindre et avoir un impact significatif dans un combat d’équipes qui s’annonce. Techniquement Easyhoon nous  dit d’essayer d’être à 3 stacks de passif (Maîtrise des arcanes), d’utiliser l’ultime à l’approche du combat puis d’engager avec la prison runique (W) pour activer le passif et maximiser son effet.

Voie du bas : Wolf nous indique que Braum est un choix solide, même sans savoir ce que l’équipe d’en face va jouer, car il ne dispose pas de gros contres. Il insiste sur le fait que, bien que cela soit évident, le champion repose sur le placement de ses Morsures d’hiver (A) afin de ralentir et appliquer le passif sur les ennemis hors de position ou ceux à engager, ainsi que l’utilisation d’Incassable (E).

Sivir pouvant assez facilement tenir sa voie seule grâce à son waveclear, cela permet à Braum de décaler sur la carte, plutôt pour aider défensivement que ganker agressivement (bien que  cela soit possible, surtout avec l’ultime).

En combat d’équipes, le Cœur de Freljord  doit être en première ligne, appliquer son passif un maximum, puis utiliser son Z et E pour protéger le carry AD contre tout danger. L‘ultime doit être gardé pour le bon moment, soit pour zoner, protéger ou encore engager au moment opportun.

Idée de la composition et temps de jeu importants

La composition est assez simple : Renekton est la force du début de partie, il faut à la fois compter sur lui pour prendre un avantage puis l’aider à capitaliser. Si il peut être sur une voie où la tour adverse est tombée et fait face au top adverse, il peut complètement l’empêcher de farmer voir le tuer, avec l’appui de la pression de Rek’Sai.

En combat d’équipes cependant, Ryze devient le carry le plus important.

Contrôler le bot et le top est important puisque ces lanes sont assez fortes, de plus Sivir dispose de bonnes capacités à décimer les vagues de sbires. Rek’Sai doit contrôler la vision pour laisser Ryze en sécurité afin qu’il puisse farmer et faire les dégâts plus tard.

Khoma explique simplement la stratégie de milieu de partie, après avoir dominé avec Renekton. Avec la vision de Rek’Sai, il faut trouver un adversaire un petit peu esseulé ou plus tard lorsque Ryze a des dégâts engager directement les combats d’équipes. Il suffit d’utiliser les ultimes de Sivir (vitesse de déplacement pour toute l’équipe) et de Ryze (vitesse pour lui-même), foncer sur l’adversaire et l’engager avec la Prison Runique.



Compo 4 - H2K contre Bangkok Titans


Pour terminer, nous vous proposons une composition assez difficile à exécuter, demandant une certaine maîtrise (réservée aux  plus courageux !) présentée par H2K contre BKT. Loulex et Prolly nous en ont parlé.


Les champions

Riven : Bonne en début de partie en 1v1 en particulier contre des tanks. Bien qu’au vu que la composition Elise viendra peu top, Riven pourrait capitaliser sur des ganks avec sa mobilité, ses dégâts et son contrôle de foule. Elle doit essayer de dominer son adversaire direct lors de 1v1 et battre en retraite en cas de renforts adverses.

Elise : La Reine Araignée est un jungler dominant, elle peut ganker pour prendre un avantage, mais aussi battre en duel le jungler adverse. Sachant qu’il y a beaucoup de dégâts magique dans cette composition, Loulex favorise l’enchantement tanky Titan cendré pour pouvoir dive des tours, mais le Runeglaive reste un choix viable. La Pierre de vision est un objet important pour dominer la vision sur la carte et créer des opportunités.

Ekko : Le sort téléportation sur la voie du milieu est important, afin de disposer de la double téléportation si populaire en ce moment. Cela permet d’avoir une présence constante pour le dragon et les autres objectifs, et de rejoindre des dives. Cela vous permet également de faire des échanges qui ne sont pas toujours à votre avantage en début de partie, d’utiliser votre téléportation, revenir en pleine santé et avec un objet, pour mettre la pression à l’adversaire et le forcer à rentrer à la base à un moment inopportun.

Mordekaiser et Alistar : Les deux mastodontes de la botlane sont le cœur de cette composition, nous en parlons donc juste après dans l’étude de la stratégie.

Plan de jeu

Vous l’aurez remarqué, la composition dispose de 4 champions corps à corps, ce qui demande de pouvoir dive les tours pour arriver à prendre des objectifs. Un avantage en début de partie enchaîné sur un bon dive et/ou une prise de tour permet de contrôler la jungle et prendre de la vision, pour surprendre les ennemis hors de position. Il faut se concentrer sur le dragon, ainsi tout avantage est le bienvenu afin de pouvoir le faire en toute sécurité.

Comment y parvenir ?

Prolly vous conseille de mettre de la pression sur la voie du bas en début de partie, venir avec Elise extrêmement tôt (niveau 3-4), pousser la tour ennemie, potentiellement intercepter la vague de sbire entre les tours ennemis. Au niveau expérience le passif du Z de Mordekaiser lui permet de ne pas pâtir d’être à 3 sur la voie du bas. Le but est de dominer cette voie, essayer de prendre ou dive la tour, pour pouvoir contrôler la zone du dragon.

Riven et Ekko doivent farmer en sécurité pendant ce temps, histoire d’acheter leurs premiers objets importants. Idéalement, le mid et le top doivent être autonomes afin qu’Elise puisse réellement se concentrer sur donner un avantage à Mordekaiser.

Une fois Mordekaiser niveau 6, si vous avez bien réussi à mettre la pression bot, il faut faire le dragon. Une fois celui-ci mort, dirigez vous sur la tour extérieure du mid ou du bot et forcez la avec le fantôme du dragon. Si les ennemis tentent de la défendre, ce qui est difficile contre le dragon, soyez clairs sur le call de la tour ou sur les dives. Une fois Alistar niveau 6, les dives deviennent vraiment plus facile avec la réduction de dégâts que lui offre la Volonté de fer (R). Ces dives demandent une certaine coordination et d’avoir pris un avantage (supériorité numérique, fantôme du dragon, avance en PO).

Une fois quelques tours tombées, prenez la  vision et poussez les voies, prenez les objectifs tel que Nashor et Dragon dès que possible, en utilisant des Balises de vision pour s’assurer de ne pas être surpris. Vous pourrez également camper la jungle ennemie pour combattre en terrain neutre (lorsque l’ennemi s’y aventure pour prendre la vision sur un objectif par exemple), ce qui vous évitera de devoir dive, qui est plus risqué.

Afin de ne pas perdre, faites bien attention sur les lanes solo : jouez prudemment et farmez bien. La clé est réellement de snowball la partie grâce à l’avantage que vous arriverez à prendre en début de partie sur la voie du bas. Après 30 minutes de jeu avec Mordekaiser, si l’équipe adverse a un carry AD avec 3 objets, cela risque d’être difficile en combats d’équipes.


À vous de jouer !


C’est tout pour les conseils de pros concernant les 4 compositions de la semaine ! Maintenant, c’est à vous de lancer une partie afin de prouver que vous pouvez, vous et vos amis, maîtriser ces compositions !

Vous avez donc jusqu’au 8 octobre 23h59 (heure française) pour participer et tenter de gagner 2 000 RP chacun, bonne chance !