Ombre contre lumière : l'image du Festival lunaire

Par Rumtumtummers

Selon les personnes, les origines du Nouvel An lunaire peuvent être légèrement différentes. Mais la plupart des versions parlent d'un monstre géant nommé Nian, ce qui signifie « an » en chinois. L'histoire raconte qu'un village menacé par Nian utilisa des tambours et des feux d'artifice pour effrayer la bête et la chasser. Quelques millénaires plus tard, les célébrations modernes du Nouvel An lunaire rendent toujours hommage aux feux d'artifice et aux manifestations bruyantes qui ont autrefois chassé Nian. Et cela se retrouve également dans le Festival lunaire de League of Legends.

Cette année, nous avons voulu nous plonger un peu plus dans le mythe à l'origine du Nouvel An lunaire pour que le Festival lunaire soit plus intéressant encore.

Pas juste des lanternes

« En regardant les précédents Festivals lunaires, nous avons remarqué que c'était juste du rouge, du doré et des lanternes », dit l'artiste en chef Lisa Thorn. « Ça ne racontait pas grand-chose en termes de narration. » L'équipe en charge du Festival lunaire a donc fait en sorte que l'expérience proposée cette année comporte des thématiques plus spécifiques, principalement l'affrontement entre ombre et lumière, et l'idée de commencer une nouvelle année avec un regard optimiste. La création d'un grand triptyque (une image en trois parties ou tableaux) et son utilisation pour la confection d'une histoire se déroulant dans le Festival lunaire était un bon moyen de véhiculer ces thématiques tout en permettant aux nouveaux skins de briller.

Pour trouver l'idée convenant le mieux au Festival lunaire, l'équipe étudia différents styles artistiques et réunit de nombreux exemples d'art chinois. « Nous avons commencé à nous intéresser à l'art traditionnel chinois, et c'est à ce moment-là que nous nous sommes dit que l'idée d'un triptyque était vraiment sympa », dit Thorn. « Cela semblait respecter cet esprit traditionnel, tout en se détachant de ce que nous avions créé par le passé. »

L'artiste conceptuel senior Suke précise : « Nous voulions réellement témoigner de notre admiration pour le mythe et la culture qui ont inspiré cet événement. » Suke abandonna ainsi les clichés de l'art chinois que sont les couches de rouge vif, les dragons longilignes et les lanternes. « J'ai essayé des couleurs et des techniques différentes. Les parties à la feuille d'or sont plus contemporaines, par exemple, tandis que les nuages et les traits sont plus traditionnels. Nous avons voulu mêler éléments classiques et modernes dans ce triptyque sans nous reposer sur des stéréotypes. »

L'histoire des skins

Mais le triptyque du Festival lunaire n'est pas simplement une belle image. Il raconte en effet l'histoire de l'événement de cette année et des skins qui l'accompagnent. « Je crois que c'est l'une des premières fois que nous créons une image racontant une histoire à elle toute seule », dit Thorn. « Nous nous sommes entièrement concentrés sur l'idée de l'ombre contre la lumière. Nous n'avons pas juste cherché à donner à Wukong une pose cool. Le triptyque est une représentation élémentaire de cette thématique. »

L'auteur Matthew Manarino explique : « L'apparence de Caitlyn et de Morgana est basée sur les démons qui peuplent la mythologie chinoise. Celle de Wukong repose sur le concept du héros de lumière qui triomphe de ces démons dans les mêmes grands mythes. » Selon Manarino, ce triptyque a permis à l'équipe en charge du Festival lunaire de représenter en une seule image l'ombre des démons et la lumière de Wukong, tout en racontant la légende qui unit ces skins et rend hommage à leurs influences.

L'histoire de cette opposition entre ombre et lumière permet également aux joueurs de mieux comprendre et s'approprier les skins. « C'est vraiment super d'avoir pu présenter les skins à travers une histoire épique cette fois-ci », dit Thorn. « Nous cherchons à faire évoluer le Festival lunaire pour qu'il s'inscrive mieux dans les thématiques profondes de cette mythologie. » Elle ajoute : « C'est formidable de pouvoir participer à un univers dans lequel les personnages sont si étudiés. »

Mais que les fans des skins du Festival lunaire des années précédentes se rassurent. Suke explique : « Il y a des références aux champions des années précédentes et à leurs skins du Festival lunaire. Nous avons ajouté plein de petits détails dans l'image qui feront écho aux joueurs qui aiment les champions des précédents Festivals lunaires. » En regardant bien, les joueurs découvriront ainsi des habitués de ces célébrations cachés dans différents coins de l'image, par exemple Jinx pyrotechnicienne et Corki ailes du dragon.

En définitive, l'équipe espère que le triptyque donnera aux joueurs un peu plus que ce à quoi ils étaient habitués lors des précédents Festivals lunaires. Thorn dit ainsi : « Nous espérons qu'en plus d'être chouette, l'image aura du sens pour vous. Nous voulons que les joueurs prennent plaisir à l'examiner et à en découvrir les secrets, pour apprécier l'histoire qu'elle raconte : celle de la victoire inévitable de la lumière sur l'ombre. »


3 years ago


Contenu lié