L’impact compétitif des changements de la jungle

Auteur : Kazu
Article original

Introduction

Depuis les changements de la présaison, le jeu League of Legends a beaucoup évolué puisqu'il a subit une des plus grandes mise-à-jour de son histoire ! Certains champions choisis il y a quelques mois le sont moins maintenant et, au contraire, certains refont leur apparition ! Ces changements ont aussi impacté la scène professionnelle puisque les amateurs d'eSport ont déjà pu découvrir de nouvelles stratégies, que ce soit dans la ligue coréenne (LCK) ou pendant les derniers grands tournois tels que les IEM San José ou Cologne. Nous avons déjà pu découvrir des stratégies jamais vues et nul doute que les LCS qui approchent sauront nous en montrer encore de nouvelles. Nous allons ensemble découvrir les changements majeurs qui ont eu lieu et l'impact de ces derniers sur cette nouvelle version de la Faille de l'Invocateur !

La nouvelle jungle, source de tout

Lors de la présaison, les principaux changements ont eu lieu dans la jungle. La faune et la flore de cette dernière ont complètement été revues et le rôle de jungler a beaucoup été impacté. Le but de Riot Games était simple : mettre fin à la grande domination d'une petite minorité de champions et offrir davantage de choix tactiques possible, le tout en accentuant la singularité de ce rôle.

C'est ainsi que 4 nouveaux objets ont vu le jour, ces derniers pouvant eux-mêmes être enchantés par 4 enchantements différents. Le choix de l'objet se fait selon le style de jeu que vous souhaitez adopter durant la partie, quant à l'enchantement, il offre les statistiques dont votre champion aura besoin pour la suite de la partie.

Par exemple, la lame du traqueur par exemple, est un excellent objet pour les junglers souhaitant mettre beaucoup de pression dans la partie en obtenant un contrôle de foule supplémentaire tandis que le défricheur du ranger sera plus adapté pour les junglers voulant nettoyer les camps plus rapidement. Il existe également un objet pour les champions qui veulent se battre et un pour ceux qui veulent voler des monstres dans la jungle adverse !

Du côté des enchantements, il en existe pour tous les goûts ! Si votre équipe a besoin d'un champion résistant, vous pourrez choisir l'enchantement Colosse. Si vous incarnez un champion se basant sur la puissance et voulez augmenter vos dégâts, l'enchantement Mage sera parfait ! Il existe également l'enchantement Guerrier pour les champions qui veulent rapidement augmenter leurs dégâts physiques et enfin, l'enchantement Dévoreur qui est destiné aux champions qui veulent optimiser leurs dégâts en fonction de leur vitesse d'attaque.

Il y a donc 16 combinaisons différentes, permettant à un grand nombre de champions d'y trouver leur compte et de s'adapter en fonction de la situation, bien loin des 4 options de la saison précédente.

L'autre nouveauté est que les grands monstres de la jungle offrent désormais un bonus temporaire au jungler si ce dernier leur inflige Châtiment. Selon ce que le jungler décide de faire, il devra utiliser sont Châtiment sur tel ou tel camp. Par exemple, si il décide de rester dans sa jungler pour chasser des monstres, il aura tout intérêt à châtier Gromp ou l'Ancien Krug, alors que si il veut procéder à un gank, il sera préférable de châtier le Maître Corbin qui conférera Oeil affûté, un enchantement qui l'alertera s'il est repéré par une balise ennemie et lui permettra de la retirer. Il y a donc une dimension plus stratégique et plus situationnelle au jeu du jungler, qui devra sans cesse analyser la situation pour savoir quel est le meilleur choix à faire.

Les monstres épiques ont également été revus. L'or qu'offrait le dragon à chaque membre de l'équipe qui l'élimine a été remplacé par un bonus global. Le but était de bien différencier la valeur entre un dragon et une tourelle, une fois de plus un choix stratégique s'impose et cela redonne de la valeur aux objectifs. Ce bonus est différent à chaque fois qu'il est cumulé et offre donc des avantages différents à chaque fois. Il sera donc difficile à une équipe de faire l'impasse sur cet objectif en espérant compenser ailleurs et cela pourra jouer sur la pression mise sur cet objectif et l'importance que les équipes lui donne. Nous verrons ainsi sûrement davantage de combats d'équipe pour se disputer cet objectif !

Quant au Baron Nashor, il confère toujours un bonus aux membre de l'équipe qui l'élimine, mais ce dernier a quelque peu changé puisqu'au lieu d'augmenter fortement les caractéristiques de combat de l'équipe qui le possède, il apporté désormais les moyens de détruire des tourelles plus facilement. En effet, le principal bonus apporté est celui qui augmente la puissance des sbires proches d'un porteur de ce bonus. Le baron Nashor sera donc très intéressant pour faciliter le siège de la base ennemie sur une voie, voir sur plusieurs voies à la fois !

Tous ces changements ont fait apparaître et revenir certains champions.

Une plus grande diversité dans la jungle

Afin de rendre plus de champions jouables dans la jungle, Riot a tout d'abord dû réduire la puissance des ex-rois de la jungle. On pense notamment à Kha'Zix, Elise, Lee Sin ou Evelynn qui ont dominé la scène professionnelle durant toute cette saison 4. Suite aux derniers changements, certains des champions cités précédemment se sont retrouvés inadaptés à la nouvelle jungle. Si l'on prend l'exemple de Kha'Zix, il a désormais du mal à nettoyer les camps et perd beaucoup plus de vie en début de partie. Ses capacités de gank ont donc été réduites et donc il représente une menace plus faibles pour les lignes adverses. Evelynn a subi le même sort, elle n'est donc plus beaucoup jouée depuis le début de la présaison.

À côté de ça, Lee Sin et Jarvan IV sont des intemporels. Qu'importe la métagame, ils resteront des champions solides dans la jungle. Ils possèdent de bons outils pour nettoyer les camps de monstres efficacement et mettre en place de bons ganks. Quant à Rengar, il était l'un des champions les plus puissants lors de cette fin de saison 4. Après les changements de la présaison, il est redevenu un champion standard dans la jungle.

Lors de la présaison, les junglers les plus puissants étaient Warwick et Pantheon. Ils étaient très bien adaptés à la nouvelle jungle, car ils prenaient très peu de dégâts dans la jungle et donc pouvaient rester très longtemps dans celle-ci. De plus, leurs ultimes leur offraient des ganks efficaces et un contrôle des objectifs redoutable. Leur puissance a été réduite depuis mais ils restent malgré tout de bons junglers. Nunu est aussi un champion qui a regagné de la popularité lors de la présaison, les professionnels l'apprécient toujours pour sa capacité à booster et défendre ses carrys.

Après les IEM Cologne, un nouveau champion est apparu dans la jungle. Sejuani, la colère de l'Hiver a été choisie par Diamondprox en finale face à CLG. Le joueur russe de l'écurie Gambit Gaming nous a déjà beaucoup habitués à ses champions novateurs notamment Shyvana en saison 2 puis Nasus en saison 3. D'après Diamondprox, il semblerait que la saison 5 soit l'année de Sejuani. Après sa refonte, elle peut plus facilement coller à ses cibles tout en infligeant des dégâts constants. De plus, sa solidité naturelle lui permet de jouer en avant et donc d'absorber les dégâts pour son équipe. Grâce à sa mobilité, ses contrôles et sa solidité, Sejuani possède de bons outils pour être le jungler de l'année 2015.

Avec cette diversité au niveau des champions, d'anciennes stratégies des saisons précédentes ont revu le jour.

Un éternel recommencement

En dehors de la jungle, les joueurs professionnels ressortent de plus en plus des stratégies oubliées, vues en saison 1 et 2.

Avec la reprise de la ligue coréenne et les derniers gros tournois, il semblerait que les carrys AD aient retrouvé une place sur la midlane. Ezreal a beaucoup été vu à ce poste ces dernières semaines et les résultats sont bien présents. Disposant d'une capacité de fuite afin d'éviter les ganks du jungler ennemi et donc possède une bonne phase de lane. Même si il prend du temps avant de réellement être effectif, c'est un excellent champion en milieu de partie grâce à sa puissance de feu pour harceler les adversaires. Il peut ainsi affaiblir l'équipe adverse avant même le début des hostilités. À ce même titre, Corki a lui aussi été vu en midlane. Pour les mêmes raisons qu'Ezreal, il est rejoué face à des assassins et des mages. Son kit de sort lui permet de rapidement pousser sa ligne et donc de se déplacer pour aider ses coéquipiers. Une fois un certain nombre d'objets acquis, Corki possède une grosse quantité de dégâts hybrides pour le milieu et la fin de partie. Le fait de prendre un carry AD en midlane est intéressant en fin de partie combiné à celui jouant en botlane. Si ces derniers sont protégés, ils pourront éliminer l'équipe adverse à eux deux et détruire très rapidement les bâtiments adverses.

La mise en place de mage en toplane est un autre phénomène observé récemment. Alors que la métagame de la toplane tourne autour de Maokai, Gnar et Irelia depuis de nombreuses semaines, il semblerait que les mages aient trouvé une faille sur la toplane. Lissandra est le meilleur exemple. En effet, elle possède une excellente phase de lane contre les champions cités précédemment et ses téléportations peuvent changer le cours d'une partie. Grâce à ses nombreux contrôles et ses lourds dégâts, Lissandra sera une grande menace pour les champions fragiles comme les carrys AD. En fin de partie, elle sera capable d'annihiler un champion adverse avant même que celui-ci ait le temps de fuir. Dans le même genre, on peut retrouver des champions comme Annie ou Morgana depuis peu sur la toplane. Ces champions reviennent également car ils sont très vite effectifs et donc, capables de se battre pour des objectifs comme le Dragon.

Au niveau de la botlane, la métagame est lui aussi entrain de changer. Alors que Corki et Lucian sont de moins en moins appréciés de la scène professionnelle, les petits nouveaux sont Graves et Sivir. Le premier est le remplaçant de Lucian, il possède de lourds dégâts grâce à ses sorts et une mobilité lui permettant de se replacer dans les combats. Quant à Sivir, elle profite de l'affaiblissement de Corki, de la disparition de Lucian et de la réapparition de Graves pour prendre sa place sur la botlane. Du côté des supports, les champions à la mode sont Janna et Sona qui possèdent une très bonne synergie avec les carrys AD cités ci-dessus. Nami reste aussi populaire ainsi que Thresh, dont les actions sont parfois à couper le souffle si ils sont entre de bonnes mains.

À côté de cela, certains joueurs professionnels sortent des champions inattendus lors de grands tournois internationaux.

Des choix de champions très exotiques

Un autre signe de la diversité stratégique est que les joueurs professionnels n'hésitent pas à sortir de tout nouveaux champion dans la jungle ou sur les lignes.

On peut par exemple évoquer le cas de Kikis, le jungler des Unicorns of Love. Lors des IEM San José, ce dernier n'a pas hésité à sortir un Twisted Fate jungle face à l'équipe américaine TSM. Alors que les Américains s'attendaient à un Twisted Fate sur la midlane, ils ont été surpris de le voir aller dans la jungle. Profitant de la portée de son personnage, Kikis subit très peu de dégâts des monstres et donc peut très facilement ganker après sa route dans la jungle. Plus tard dans la partie, il devient un excellent duelliste grâce à sa vitesse d'attaque élevée et ses puissants contrôles. Il profite aussi d'une grande mobilité grâce à son sort ultime qui lui permet de mettre de la pression partout sur la carte. Cependant, l'enchantement dévoreur a perdu de se superbe depuis et Twisted Fate en a été victime.

Du côté de la scène coréenne, on voit de plus en plus apparaître des Syndra et autres Sejuani en tant que support. Aux côtés de son carry AD, cette dernière peut facilement faire reculer le support adverse et donc octroyer de l'espace à son carry. De plus, si Syndra parvient à placer son étourdissement sur le duo adverse, l'échange est déjà quasiment gagné pour elle et son carry. Au niveau 6, elle possède beaucoup de dégâts et peu très facilement supprimer le carry ennemi. Plus tard dans la partie, elle devient un second mage capable de placer ses contrôles et beaucoup de dégâts en combat d'équipe. Cependant, ce champion est un gros pari car si Syndra perd sa phase de lane, la suite de la partie sera très difficile car elle ne possède pas l'aspect utilitaire des autres supports.

En Europe, la saison de LCS n'a pas encore commencé mais un champion fait déjà parler de lui sur la toplane, c'est Cassiopeia. Elle possède un début de partie assez fiable, mais devient un monstre dès que celle-ci atteint les 500 effets sur son passif. Elle est sûrement l'un des mages à pouvoir atteindre le maximum de puissance dans le jeu et possède une grosse quantité de dégâts. L'avantage de Cassiopeia sur la toplane est qu'elle peut très facilement gérer sa ligne, pousser les vagues de sbires afin de coller son vis-à-vis sous sa tour et le mettre sous pression. Elle peut aussi, au contraire, placer la vague de sbires proche de sa tour afin de bloquer cette dernière et donc d'empêcher son adversaire d'obtenir de l'or. Cependant, Cassiopeia reste peut mobile et possède peu de contrôles, c'est pourquoi ses téléportations risquent de moins impacter la partie que les téléportations d'une Lissandra ou d'une Morgana.

Dans les prochaines semaines et prochains mois, les champions joués risquent encore de changer.

Prédictions pour la suite

Il risque d'y avoir encore des changements dans la jungle lors de l'officialisation de la saison 5. On peut par exemple penser à une amélioration du couteau du braconnier, l'objet jungle jugé le moins utile. Celui-ci est tourné vers le contre-jungle, il offre de l'or supplémentaire et de la vitesse de déplacement lorsque vous volez un grand monstre au jungler adverse. Si cet objet est amélioré, on pourrait voir revenir des champions comme Nunu. En effet, il est le roi du contre-jungle et pourrait accumuler de l’or bonus ainsi que gêner voir bloquer le jungler adverse.

L'enchantement dévoreur a été l'enchantement le plus joué avant que celui-ci ne perde en puissance. Il était jugé trop puissant, car il permettait un effet boule de neige trop rapide. Depuis, les junglers basés sur la vitesse d'attaque sont beaucoup moins joués. Si cet enchantement reçoit une petite amélioration, on pourrait voir le retour de champions comme Kayle dans la jungle. Cette dernière peut arriver rapidement sur une ligne, infliger beaucoup de dégâts à distance durant un court laps de temps, et apporter un aspect utilitaire massif grâce à son ultime Intervention.

La saison 5 pourrait aussi être le retour des junglers carrys. On pense par exemple à Shook qui avait dominé le Spring Split 2014 avec sa Riven jungle. Il serait possible de le retrouver sur un champion comme Irelia jungle. Elle possède un bon potentiel dans la jungle même si elle fonctionne mieux sur la toplane. Bien que son nettoyage des camps soit discutable en début de partie, elle peut mettre en place des ganks mortels si elle parvient à surprendre les lignes ennemies.

On ne pourrait pas parler de la nouvelle jungle sans parler de Rek'Sai. La dernière championne de League of Legends semble avoir trouvé une excellente place dans le métagame actuel. Avec ses gros dégâts de zone, sa mobilité extrême et son système de vision unique, elle est parfaitement adaptée à la nouvelle jungle. Lorsque Rek'Sai sera disponible lors des compétitions régulières, il est possible que cette dernière soit l'un des champions les plus convoités, elle pourrait même devenir le meilleur jungler actuel.

Au niveau de la toplane, on peut imaginer la disparition de Maokai dans les prochains mois. En effet, le Tréant torturé a déjà perdu beaucoup de sa puissance au cours suite aux patchs récents. Cependant, il continue de dominer la toplane, on peut donc s'attendre à un nouveau patch réduisant sa puissance. Nous pourrions voir un déclin massif dans son utilisation.

Comme expliqué précédemment, les mages sont de retour sur la toplane. Afin de contrer ce phénomène, on peut imaginer Jarvan IV quitter la jungle au profit de la toplane. Ce dernier possède beaucoup de contrôles, il peut facilement échanger avec son vis-à-vis grâce à son bouclier et il est facile de last-hit avec son passif. Jarvan pourrait très facilement tenir la toplane face à des champions comme Maokai ou Lissandra et il possède un son combo pour s'échapper s'il est en danger. 2015 pourrait être l'année de Jarvan IV en toplane.

Un autre champion anti-dégâts magiques pourrait être revu sur la toplane, je parle évidemment de Galio. Bien qu'il ne soit pas un excellent duelliste, Galio gagne de la puissance en fonction de sa résistance magique, il pourrait donc être un excellent contre à Lissandra ou Rumble. De plus, il offre beaucoup de contrôles lors des combats d'équipe avec son ultime. Enfin, ses téléportations pourraient impacter fortement les premières escarmouches. Cependant, Galio ne pourra pas tenir face à des champions comme Irelia, Jayce ou Jax.

2015 pourrait aussi être le retour des ultimes globaux. On peut donc penser à Shen pour prendre place sur la toplane. En combinaison avec un Nocturne ou un Twisted Fate, il est très facile d'apporter l'avantage numérique dans des combats en botlane ou en midlane. Cependant, Shen reste un champion faible en ligne dans le métagame actuel et donc aurait besoin d'une petite amélioration.

Pour ce qui est de la midlane, Xerath a dominé celle-ci durant le Spring Split entier. Cependant, il est possible que son règne touche à sa fin avec le retour des assassins. Zed est déjà de retour sur la midlane mais il serait aussi possible de revoir Akali sur cette dernière. Elle peut très vite prendre de l'avance sur son vis-à-vis si elle obtient quelques éliminations. Cependant, elle est très vulnérable avant son niveau 6, et c'est l'une des raisons pour laquelle les professionnels la jouent peu. Dans une composition adaptée et si elle est jouée correctement, Akali a le potentiel pour être un assassin encore plus puissant que Zed dans le métagame de la midlane.

Si le retour des champions assassins est massif sur la midlane, il va falloir contrer ces derniers. Pour cela, on peut imaginer l'apparition du Hecarim de Keane sur la midlane. C'est un champion solide, infligeant beaucoup de dégâts en zone et qui pourrait être une bonne réponse à l'augmentation des assassins et des champions de mêlée sur la midlane.

Pour finir, les carrys ad risquent d'être de plus en plus nombreux sur la midlane. Que se soient Corki, Ezreal ou encore Tristana, ils ont tous les outils nécessaires pour tenir la ligne face aux champions actuels. De plus, ce genre de composition assure une excellente fin de partie à l'équipe qui la possède.

Conclusion

La saison 5 de League of Legends est sûrement la saison la plus riche en changements. La jungle a subi une refonte complète, les junglers ont dû s'adapter à un tout nouveau style de jeu et les stratégies continuent d'évoluer pour cette cinquième année de League of Legends. Cependant, la jungle n'est pas la seule voie à avoir changé. Les trois lignes ont été impactées par les récentes modifications et les champions joués il y a quelques mois ne sont plus les mêmes.

La scène professionnelle a, elle aussi, dû s'adapter à toutes ses nouveautés. C'est dans ce genre de situation que les meilleures équipes ressortiront plus fortes, celles-ci auront su s'adapter rapidement et donc seront plus en forme pour la reprise des différents championnats.

Les joueurs professionnels auront l'occasion d'innover dans les différents postes. Les plus créatifs d'entre eux parviendront à surprendre les équipes les plus stables avec des champions inattendus et des compositions exotiques.

La diversité stratégique n'a jamais été aussi vaste. Le but principal des derniers changements était de rendre le plus de champions jouables dans les différents postes. La liste des champions capables d'évoluer dans la jungle et l’éventail de styles de jungle ont augmentés et vont sans doute continuer à le faire.


Quant aux prédictions, il est assez difficile de savoir ce qui va apparaître ou disparaître dans les prochaines semaines mais ce qui est sûr c'est que le métagame continuera d'évoluer aux cours des différents patchs.


3 years ago