Gnar
Chaînon manquant
Le temps passe pour tout le monde, sauf pour Gnar. Ce yordle né il y a un millénaire a été pris dans la glace pure, congelé. Des civilisations sont apparues, d'autres ont péri, et le yordle préhistorique restait figé. Mais rien, pas même la glace pure, ne pouvait retenir éternellement Gnar. Après avoir brisé sa prison de glace, Gnar parcourut Runeterra jusqu'à tomber sur ses descendants yordles. Ces derniers l'accueillirent et découvrirent vite qu'une bête sommeillait en lui.

Compétences

  • Passive : Rage génique

    Gnar génère de la Rage quand il combat. Une fois sa jauge de Rage remplie, la prochaine compétence de Gnar le transforme en Méga Gnar, ce qui augmente son armure, sa résistance magique, ses PV et ses dégâts d'attaque au détriment de sa vitesse de déplacement, de sa vitesse d'attaque et de sa portée d'attaque. Si Mini Gnar n'utilise pas de compétence, il se transforme quand même en Méga Gnar au bout de quelques secondes. En forme de Méga Gnar, sa Rage s'épuise lentement, puis il redevient Mini Gnar quand elle est complètement épuisée. Après être redevenu Mini Gnar, il est brièvement fatigué et il ne génère aucune Rage pendant quelques secondes.

  • A: Mini Gnar – Jet de boomerang

    Gnar lance son boomerang dans la direction ciblée, infligeant des dégâts au premier ennemi touché et appliquant un ralentissement. Après avoir frappé un ennemi, le boomerang ralentit avant de retourner vers Gnar, infligeant des dégâts réduits à tous les ennemis sur son passage. Si Gnar l'attrape, il réduit grandement le délai de récupération de Jet de boomerang.

    Méga Gnar – Jet de rocher

    Gnar lance un énorme rocher dans la direction ciblée, blessant et ralentissant la première cible touchée ainsi que tous les ennemis proches. À l'atterrissage du rocher, Gnar peut le ramasser pour réduire le délai de récupération de Jet de rocher.

  • Z: Mini Gnar – Agitation (passive)

    La troisième attaque ou compétence contre une cible inflige des dégâts magiques équivalents à un pourcentage des PV max de la cible. Quand Agitation se déclenche ou quand Méga Gnar redevient Mini Gnar, il obtient un bonus modéré en vitesse de déplacement qui se dissipe progressivement.

    Méga Gnar – Beigne

    Gnar se dresse sur ses pattes arrière avant de frapper le sol avec ses poings, blessant et étourdissant brièvement tous les ennemis devant lui.

  • E: Mini Gnar – Rebond

    Gnar bondit dans la direction ciblée et obtient un bonus modéré en vitesse d'attaque. Si Gnar atterrit sur une unité, il rebondit dans la même direction. Si Gnar bondit sur une unité ennemie, il la blesse et la ralentit également.

    Méga Gnar – Aplatissement

    Gnar se projette dans la direction ciblée, blessant et ralentissant tous les ennemis sur lesquels il atterrit.

  • R: Méga Gnar - GNAR !

    Gnar pique une colère, projetant tous les ennemis proches dans la direction ciblée. Tous les ennemis projetés sont ralentis et blessés. S'ils percutent un élément du décor, y compris une tourelle ou un bâtiment, ils subissent des dégâts supplémentaires et sont étourdis.

Gameplay

Gnar est un yordle préhistorique et sa voie préférée dans la Faille est la voie du haut. Gnar est un champion transformable doté de forces et faiblesses claires, aussi bien sous sa forme Mini que sous sa forme Méga. Au combat, il s'en sort mieux quand il réussit à anticiper ses accès de rage et, en fin de partie, il fait un tank ou un combattant efficace.

Voie du haut

La jauge de Rage de Gnar se remplit plus lentement en début de partie, c'est pourquoi maîtriser sa forme Mini est essentiel. Par chance, Mini Gnar a plus d'un atout dans sa manche de fourrure pour protéger sa forme fragile contre les agressions ennemies. Jet de boomerang inflige des dégâts décents à son adversaire direct et son ralentissement aide Gnar à garder ses distances, afin d'éviter les ripostes. Une fois Agitation déverrouillée, cette compétence passive inflige des dégâts supplémentaires, ce qui permet à Gnar de dominer sa voie s'il lance ses attaques de base et ses boomerangs au bon moment. Avec Mini Gnar, mieux vaut conserver Rebond pour fuir : c'est une compétence efficace qui peut être utilisée sur son adversaire direct ou sur le jungler qui tenterait de l'éliminer.

Et puis il y a Méga Gnar : une bête brutale dotée d'un contrôle de foule conséquent et d'un burst surprenant. Outre son style complètement différent, Méga Gnar possède ses propres forces et faiblesses. C'est un colosse : il est lent, puissant et résistant, et quand il inflige son burst ravageur, il ne peut pas faire grand-chose pour enchaîner. Alors que Mini Gnar est suffisamment agile pour rester à la périphérie du combat, Méga Gnar s'épanouit au cœur de la mêlée. Après avoir lancé Aplatissement pour aller au contact de l'adversaire sur la voie du haut, utiliser rapidement Jet de rocher et Beigne devrait réduire à néant tous les ennemis, sauf peut-être les plus défensifs. Il est toutefois grandement vulnérable, surtout quand il se fait ganker. Méga Gnar n'a aucun moyen efficace de fuir ; il compte uniquement sur ses PV et sa résistance pour survivre le temps de se mettre à l'abri sous une tourelle. Mais la situation peut changer considérablement une fois que Gnar atteint le niveau six et déverrouille GNAR ! Non seulement elle frappe fort, mais cette compétence peut également lui sauver la vie – en plus de tuer son ennemi – à proximité du décor. Attirez l'adversaire dans les hautes herbes avec votre forme de Mini Gnar, transformez-vous et utilisez GNAR ! pour envoyer l'ennemi contre le mur, ce qui l'étourdira et vous permettra de le massacrer avec vos autres compétences. Si votre ennemi est très sûr de lui et fonce sous votre tourelle, utilisez cette compétence pour l'étourdir contre la tourelle. Lorsque vous essayez de survivre à un gank, projeter vos adversaires au loin devrait vous laisser suffisamment de temps pour fuir.


Combats d'équipes

Durant les combats d'équipes, Gnar suit trois phases distinctes, chacune basée sur ses transformations. Tout d'abord, il doit éviter de provoquer le combat le temps que Mini Gnar génère de la Rage, en kitant à l'aide de ses attaques de base, de son Jet de boomerang et de son Agitation pour entamer les défenses de l'ennemi. Quand Gnar est sur le point d'enrager, mieux vaut utiliser Rebond vers l'équipe ennemie. À chaque fois que Mini Gnar utilise une compétence avec sa jauge de Rage pleine, il se transforme en Méga Gnar pendant l'utilisation. Du coup, si un groupe d'ennemis voient une petite boule de poils bondir vers eux, c'est une bête bien différente qui leur atterrira dessus.

Après l'atterrissage de Méga Gnar, son rôle est de gêner autant que possible en utilisant Jet de rocher et Beigne pour blesser les ennemis proches et appliquer des effets de contrôle de foule. Gnar est ici plus utile en tant que tank ; il bloque les compétences de tir avec son imposante carrure et force les ennemis les plus puissants à se concentrer sur lui. Savoir quand utiliser GNAR ! est crucial : un timing adéquat peut interrompre plusieurs compétences ennemies simultanément, tandis qu'un bon positionnement peut envoyer tous les ennemis contre un mur, ce qui les étourdira et permettra à vos alliés de les achever.

Quand la jauge de Rage de Méga Gnar s'épuise, les forces de Mini Gnar deviennent un atout impressionnant pour finir les ennemis. Il est rapide, il peut réduire les distances avec Rebond et ses attaques de base, en nombre suffisant, déclenchent Agitation et offrent à Mini Gnar un énorme bonus en vitesse de déplacement. Ajoutez à cela Jet de boomerang, et Gnar a tout ce dont il a besoin pour rattraper et achever ses cibles.

Synergie

Works well with:

Lulu - Sorcière féérique

Le kit de Lulu pallie les faiblesses de Gnar et soutient ses forces sous ses deux formes. Elle peut protéger Mini Gnar avec Pix à la rescousse ! à chaque fois qu'il est attaqué, tandis que Fantaisie offre toute la vitesse de déplacement dont a besoin Méga Gnar pour coller à l'équipe ennemie et infliger ses dégâts de zone.


Amumu - Momie mélancolique

En fin de partie, Gnar s'épanouit davantage s'il a un tank principal qui engage le combat avant lui. Amumu est parfait dans ce rôle : son enchaînement A + R peut bloquer toute l'équipe ennemie, ce qui signifie que Méga Gnar peut ensuite lancer Aplatissement pour sauter dans le tas et ajouter ses dégâts de zone à ceux d'Amumu.


Orianna - Demoiselle mécanique

La livraison de sphère fonctionne aussi quand Méga Gnar bondit sur l'équipe ennemie ! Combiner Aplatissement et Ordre : Onde de choc (Aplatissement de choc ?) inflige des dégâts dévastateurs, et Orianna peut ensuite enchaîner avec Ordre : Dissonance pour ralentir les ennemis et accélérer le très pataud Méga Gnar.

Struggles against:

Teemo - Scout de Bantam

Teemo a une meilleure portée que Gnar et inflige suffisamment de dégâts sur la durée avec Tir toxique pour le vaincre à l'usure. Le Scout de Bantam peut également aveugler Gnar durant les duels d'attaques de base, ou même activer Vélocité pour esquiver les boomerangs et les rochers de Méga Gnar.


Irelia - Volonté des lames

Bien que Gnar puisse tenir tête à Irelia lors des premiers niveaux, une fois le niveau 5 atteint, elle dispose de suffisamment de dégâts bruts, de soins, de vitesse et de résistance pour battre Gnar, c'est pourquoi le Chaînon manquant n'a alors pas d'autre choix que de farmer sous sa tourelle et d'attendre l'aide de son jungler.


Fizz - Filou des mers

Fizz est une menace pour les deux formes de Gnar. Il est agile et suffisamment puissant pour éliminer Mini Gnar avant que celui-ci ait une chance de se transformer, et Joueur/Filou permet d'éviter les puissantes attaques et le contrôle de foule de Méga Gnar, y compris son GNAR !

Les coulisses de la conception

Gnar, conçu par gypsylord

Parlons de transformation !

Les champions transformables ont toujours fait partie des plus difficiles à équilibrer dans League of Legends, car ils finissent souvent par avoir une forme dominante : avant le patch 4.10, Nidalee fonctionnait mieux en forme humaine, sauf quand elle avait besoin d'exécuter une cible ou de fuir, et Jayce reste avec son canon le plus clair de son temps. Offrir des forces et des faiblesses uniques aux deux formes est inutile si les champions peuvent se transformer à volonté pour perdre leurs faiblesses. Penchons-nous de nouveau sur Jayce : comment un champion de mêlée est-il censé le combattre si Jayce se bat aussi bien au contact qu'à distance ?

Dernièrement, voici quelle a été notre principale question : comment faire pour créer un nouveau champion transformable qui soit fondamentalement bon à jouer et à affronter ? Notre réponse : créer un champion doté de forces et de faiblesses claires sous ses deux formes, puis limiter la capacité du joueur à contrôler la forme qu'il utilise. Après des mois de tests, nous nous sommes retrouvés avec une boule de poils (parfois) adorable nommée Gnar.


En quoi est-il différent ? Eh bien, Mini Gnar est l'un des champions les plus mobiles du jeu. Il inflige des dégâts raisonnablement soutenus et il peut kiter incroyablement bien, mais s'il se fait attraper, il meurt rapidement. Nous avons ensuite Méga Gnar, le colosse. Il est tanky et doté d'un burst étonnant, d'effets de zone et de contrôles de foule puissants. Mais il est lent, ce qui signifie que ses ennemis peuvent pratiquement le fuir en marchant dans la direction opposée. Retirer le contrôle de sa transformation implique que Gnar doive anticiper ses accès de rage, se positionner et se préparer d'une façon absolument différente, ce qui ajoute plus de complexité et de profondeur à son gameplay. Cela veut aussi dire que, pour la première fois, apprendre à jouer durant la transition entre les formes de Gnar est aussi important que maîtriser les styles de jeu de chaque forme.

Nous sommes très impatients de voir ce que vous allez faire avec le nouveau champion de Runeterra. Laissez-nous vos commentaires ci-dessous !