Dev
Aperçu du champion : Viego

Ça veut dire qu'il est disponible ?

DevAuteurRIOT CASHMIIR
  • Copié dans le Presse-papiers

Le Roi déchu est l'un des personnages les plus emblématiques de l'histoire de League. Mais ce n'est que de l'histoire. La vie de Viego et les événements qui ont conduit à la Ruine  se sont déroulés il y a 1 000 ans, et bien que ses effets continuent de se faire sentir à Runeterra, ce n'est qu'un chapitre funeste de l'histoire de ce monde… Du moins jusqu'à aujourd'hui…


Un âge avant la Ruine

« Lorsque j'ai fini Senna, notre producteur en chef Ryan « Reav3 » Mireles a remarqué que les joueurs aiment quand les champions sont liés par l'histoire de notre monde. Surtout s'ils les connaissent depuis un moment. Les joueurs aimaient voir l'histoire de Senna, Lucian et Thresh avancer », se souvient le concepteur de champions August « August » Browning. « J'ai plaisanté en disant qu'on devrait s'attaquer au Roi déchu pour finir cette chronologie et il m'a répondu 'C'est une super idée. Voilà notre prochain champion.' »

« Ç'a été particulièrement intéressant de travailler sur Viego, parce qu'il a vécu il y a 1 000 ans, dans une nation qui n'existe pas sur Runeterra. Alors nous devions créer toute une civilisation, en plus de Viego », explique le directeur narratif Jared « Carnival Knights » Rosen.

« J'ai commencé par réfléchir au genre de personne qui abandonnerait tout pour sauver la femme qu'il aime , parce que c'était à peu près tout ce qu'on savait de Viego à l'époque. Comment est-il ? Comment est son monde ? Qu'est-ce qui le motive ? »


01_Viego_PreRuination_Web.jpg
Concept de Viego pré-Ruine pour Ruined King: A League of Legends Story par le directeur artistique Tyson Murphy.

Deuxième fils du roi de Camavor, Viego n'a connu que la conquête et la domination. Camavor est un empire expansionniste, disparu depuis longtemps, qui existait sur un continent loin à l'est de Runeterra. Inspiré par l'Espagne des conquistadors avec des influences de Camelot, Camavor est un empire de conquérants agressifs. Mais contrairement à Noxus, ils n'ont aucune envie de s'intégrer aux sociétés qu'ils dominent, ils n'aspirent qu'au pouvoir.

« Viego était un jeune roi de Camavor, sans expérience et que rien ne préparait à son rôle. Il n'a reçu la couronne qu'après la mort de son frère aîné, le père de Kalista, au combat », explique Carnival Knights. « Viego est égoïste et égocentrique, jeune et immature, et très puissant. Alors quand il voit la magnifique Isolde, il veut absolument l'avoir. Et n'étant qu'une femme du peuple, elle accepte. »

Puisqu'il avait grandi dans un monde où il pouvait obtenir tout ce qu'il désirait, il est difficile de savoir si Viego aimait vraiment Isolde, ou s'il aimait simplement la posséder. Quoi qu'il en soit, il n'eut d'yeux que pour elle et délaissa son devoir de roi pour se concentrer sur l'amour de sa vie.

Mais parce que Viego était le mauvais roi d'un empire expansionniste oppresseur, il se fit de nombreux ennemis. Afin de renverser Viego, un assassin l'attaqua avec une lame empoisonnée. Au lieu de libérer Camavor d'un roi inutile, la lame rencontra le bras d'Isolde et mena le monde à sa ruine.

Dans une tentative désespérée de sauver ce qu'il avait de plus cher, Viego mena Isolde jusqu'aux Eaux de la vie, sur les Îles bénies. Mais au lieu de revenir dans un torrent d'amour, Isolde déchaîna sa douleur, sa peur et sa rage à son réveil. Elle poignarda Viego dans le cœur avec sa propre épée et déclencha ainsi la Ruine, une déflagration qui dévasta les Îles, transforma toutes les personnes présentes en monstres et le territoire en un vaste cauchemar.

02_RK_Concept_final_Web.jpg

« Sur Viego, je suis intervenu différemment de mes habitudes. Reav3 m'a demandé d'imaginer le Roi déchu, et je lui ai répondu que ce serait un peu le cousin de Mordekaiser », plaisante Gem
« Lonewingy » Lim, responsable artistique de conception. « Mais quand j'y ai vraiment réfléchi, j'ai compris que ça ne convenait pas. C'est le grand méchant de League ! Je devais en tenir compte et créer quelque chose de plus inattendu qu'un type en armure. »

Elle a donc imaginé le nouveau Viego, en nous aidant d'un Camavor inspiré des conquistadors et de Camelot, de son « amour » inconditionnel pour Isolde et son obsession farouche pour protéger ce qui lui appartient. Jeune, enragé et déchu. Pour finir, elle a ajouté un élément unique...

03_Viego_Portrait_Web.jpg


« En finissant ma première exploration de Viego, je lui ai ajouté un trou dans la poitrine, qui rappelle la plaie laissée par Isolde lorsqu'elle l'a poignardé. Et je me suis dit qu'il n'y avait rien de plus désespérément romantique qu'une grosse plaie béante dans sa poitrine, à l'emplacement de son cœur », explique Lonewingy. « La Brume noire se déverse de ce trou pour retrouver sa femme. Comme si son cœur la cherchait encore ! Je me suis dit que c'était une belle représentation physique de la douleur que lui inflige la perte d'Isolde. Et c'est grave métal en plus. »

Nuit de l'horreur dans la Faille

Mais un roi mort, un ancien empire expansionniste et un spectre au cœur brisé, ça ne fait pas un champion. Alors le concepteur de champion August « August » Browning a dû rassembler toutes les idées de son équipe pour en faire un champion jouable.

« Ce que j'aime vraiment quand je fais des champions comme Viego, Senna, Jinx et Vi, c'est que je crée des personnages qui ont déjà une personnalité distincte et connue. Ce type de conception de champion est très agréable à explorer. Je dois inventer des mécaniques qui raconteront qui est cette personne », confie August. « Viego ne pense qu'à sa femme, mais ce n'est pas la source de son pouvoir. Simplement sa motivation. Son pouvoir vient du fait que c'est un jeune roi capricieux, seigneur des Îles obscures et de la Brume noire. »

Il n'y a rien de plus royal que d'être transporté en litière, alors August a essayé le même genre d'idée que pour Yuumi.

Viego se cramponnait à un allié et le suivait sur toute la carte, en sautant et en attaquant des ennemis chaque fois que l'occasion se présentait. L'idée était amusante, mais ne donnait pas une sensation de royauté. Il était lié aux caprices du joueur qui se déplaçait, incapable de lui donner des ordres.

Les rois dirigent leur peuple. Ce sont des monarques de droit et des chefs de guerre par nature. Alors quel pouvoir royal Viego aurait-il conservé sur autrui en devenant un spectre ? Le pouvoir de commander les morts, bien sûr.

« Je me suis dit qu'il pourrait posséder ses ennemis, mais ce n'est pas amusant de courir dans tous les sens pour faire des attaques auto. Ce n'est amusant que si on peut faire davantage. Voler les compétences des autres, ça convenait tellement bien à Viego », estime August. « Il est obsédé, c'est un spectre et un roi. Alors il contrôle ses sujets morts. Voilà désormais un personnage qui peut devenir les gens qu'il tue. C'est sa récompense, lorsqu'il les amène de son côté de la mort. Et c'est l'enchaînement de cette compétence passive qui provoque les moments de gameplay les plus excitants. »

Créer un champion dont la compétence passive est d'être un champion entièrement différent pourrait être troublant pour les adversaires, mais contrairement à Sylas , Viego ne possède que le corps de son ennemi. « Annie » qui fait des trucs d'Annie, ça se comprend. L'équipe devait surtout trouver un moyen de montrer que « Annie » était encore Viego.


Une ancienne version de l'effet visuel de la compétence passive de Viego, par Riot Temcampy

« Je devais m'assurer que le personnage dominé resterait lui-même, mais montrerait aussi qu'il s'agit de Viego, pour que les joueurs comprennent pourquoi leur mid-laner les attaque. » Nous voulions aussi faire en sorte que l'effet soit simple à traduire pour tous les champions et tous les skins, présents et à venir », explique l'illustrateur en effets Trevor « Riot Temcampy » McTavish. « Pour l'une des premières versions, nous avions utilisé un shader pour que tout le champion paraisse fantomatique. Mais c'était trop difficile à discerner dans le feu de l'action. Notre solution a été d'appliquer sa couronne et de donner au modèle du personnage une teinte légèrement différente. »

06_Viego_Splash_Web.jpg

L'autre source de pouvoir de Viego est la Brume noire, qu'il contrôle entièrement. Elle ravage la terre, transforme tous les êtres vivants qu'elle rencontre et rapporte tout à son maître. L'essentiel de la Brume noire est contenu dans les Îles obscures, mais parfois, une Nuit de l'horreur (une manifestation super-concentrée de la Brume) permet à la Brume de s'aventurer plus loin dans Runeterra.

L'équipe s'est donc demandé si une Nuit de l'horreur pourrait se produire dans la Faille.

« À l'origine, je voulais que Viego lance une Nuit de l'horreur dans la Faille, pour couvrir toute la carte de Brume ou la remplir graduellement au fil de la partie. Dans cette brume, Viego aurait été
camouflé », explique August. « Dans une autre version, la Brume était pleine de fantômes et de farfadets, et son ultime invoquait une armée de goules pour attaquer sa cible. Mais recouvrir toute la carte de Brume noire, ce n'était pas satisfaisant pour les ennemis, parce que combattre un ennemi perpétuellement camouflé, ça rappelait trop Evelynn et c'était frustrant. »


07_ViegoArmor.png


August a donc imaginé une Nuit de l'horreur plus localisée. Viego invoque la Brume noire et hante une section du terrain. Une fois à l'intérieur, il est camouflé, enfile son armure et part traquer ses victimes.

« Le moment culminant de Viego est quand il tue quelqu'un, puis utilise son corps pour tuer quatre autres ennemis et asséner un quintuplé sur toute l'équipe », explique August. « C'est un champion imaginé pour les éliminations multiples. »

Avec ce combo de domination et de Brume, l'équipe n'avait plus qu'à imaginer son arme. Si seulement il y avait une sorte d'épée qui existait depuis 2012…

Lame et maître réunis

La Lame du roi déchu est l'une des armes les plus emblématiques de League. Vous avez peut-être vu votre ADC la construire, à moins que vous ne l'ayez fait vous-même ou que vous n'ayez été un de ces joueurs de Sett. Alors comment proposer le Roi déchu sans inclure son arme légendaire ?

« Je savais que les joueurs chercheraient la Lame du roi déchu en se penchant sur Viego », admet Lonewingy. Mais les icones de League ont une limite de taille, et je voulais que l'arme de Viego soit plus grosse. Je me suis inspirée d'un espadon, l'épée à deux mains allemande. Dans l'icone, on ne voit qu'une portion de l'apparence de l'arme, mais quand on joue Viego, on utilise l'arme à taille réelle. »

08_BORK_Web.jpg

« Lorsque nous avons choisi Viego, j'ai su qu'il faudrait lui donner la Lame du roi déchu. Ç'aurait été ridicule que l'objet ne lui convienne pas, ajoute August en riant. À l'origine, Viego commençait la partie avec cette arme dans son inventaire. L'idée était qu'elle serait d'abord faible et gagnerait en puissance au fil de la partie, grâce aux âmes. Il commençait avec une petite lame brisée dotée de l'ancienne compétence active qui ralentit l'ennemi. Mais à mesure qu'il lui donnait des âmes à dévorer, l'épée devenait l'objet normal. Ensuite, il pouvait encore l'améliorer pour la rendre redoutable. »

L'équipe comptait refléter cette évolution dans son modèle en jeu. Alors il commençait le jeu avec une petite dague, puis finissait avec l'énorme épée à deux mains imaginée par Lonewingy. Mais cette idée a été abandonnée… Le temps d'imaginer cette version de la Lame du roi déchu, August avait déjà défini les grandes lignes de l'arsenal de Viego. Alors l'épée buveuse d'âmes n'était plus tout à fait en rapport avec le concept.

La solution était de donner à Viego le « secret d'August » : une autre compétence passive. Le A de Viego s'appelle Lame du roi déchu et lui confère la capacité d'appliquer deux fois les effets à l'impact. Associée à l'objet en jeu, Viego peut doubler l'effet à l'impact sur toutes les cibles, tant qu'il alterne les attaques auto et les compétences.

On dirait que l'épée est heureuse de retrouver son maître.

09_TheKing_Web.jpg





  • Copié dans le Presse-papiers