Dev
Aperçu du champion : Samira

Partez au combat avec style.

DevAuteurRIOT CASHMIIR
  • Copié dans le Presse-papiers

Beaucoup des champions récents de League sont chargés d'une importante mission, comme sauver leur arbre-mère des cauchemars, trouver un moyen d'éradiquer la Brume noire ou débarrasser le monde des azakana. Et si on créait un champion qui n'aspirait qu'à s'amuser ?

Et s'il aimait bien se la raconter ? Et s'il était le meilleur dans son domaine ? Et s'il s'agissait d'une femme audacieuse, maniant le canon et l'épée comme personne et ne vivant que pour surpasser les autres ?

Si cette idée vous plaît, alors laissez-moi vous présenter Samira.

S'armer de façon appropriée

Le gameplay de Samira a été conçu avant même que germe l'idée d'un champion. Lorsqu'on lui a demandé d'imaginer un champion, le game designer Blake « Squad5 » Smith travaillait déjà sur un kit orienté combo qui rendrait hommage aux jeux de combat d'action-aventure.

« Quand Ryan « Reav3 » Mireles, le directeur de l'équipe des champions, m'a demandé si je souhaitais créer un ADC, c'est comme si tout coulait de source », se souvient-il. « Je lui ai parlé du kit que j'étais en train d'imaginer et il m'a répondu : ''Génial, faisons ça.'' Et on est partis de là. »

Quand le reste de l'équipe l'a rejoint, Squad5 avait déjà un concept similaire au kit que possède aujourd'hui Samira : une jauge de style, la possibilité d'alterner entre mêlée et distance ainsi qu'un ultime illimité.

... Attendez. Un ADC qui utilise aussi des attaques de mêlée ? Et oui. Ce que Samira veut, c'est foncer dans la bataille pour éliminer ses ennemis. Tirer confortablement depuis la ligne arrière ? Très peu pour elle. C'est sûr qu'elle brise la règle numéro un des ADC et qu'elle risque de filer une crise cardiaque à tous les joueurs support, mais devinez quoi ? Elle s'en fiche. C'est l'adrénaline qu'elle recherche.

« Je voulais vraiment que Samira soit différente des ADC comme Jhin ou Senna, qui se contentent de rester à l'arrière et de vous tirer dessus de loin », explique Squad5. « Ce kit vous pousse véritablement à aller attaquer en mêlée aussi souvent que possible. Elle veut prendre des risques et n'hésite pas à foncer tête baissée. »

Quel genre d'armes correspondrait à un champion qui se bat aussi bien en combat rapproché qu'à distance ? En tant qu'ADC, Samira devrait sûrement avoir une sorte d'arme qui lance des projectiles. Mais il lui faut quelque chose qui lui permette également de se battre au corps-à-corps.

01_QUEEN_GUNS_F_SMOL.jpg

« Je venais de terminer mon travail sur Aphelios, alors j'avais déjà beaucoup réfléchi aux arsenaux d'armes. Mais j'en avais marre des pierres de lune magiques. Je voulais vraiment des armes à gros canon et des épées à la lame tranchante », plaisante Sunny « Kindlejack » Pandita, infographiste de conception. « Je voulais que les armes de Samira sentent le métal, la poudre à canon, les cartouches graisseuses et les grosses explosions de fumée. »

Seul problème : Comment quelqu'un qui vient de Noxus peut-il posséder des armes ? Si même un habitant noxien peut y avoir accès, pourquoi Noxus ne se contente-t-il pas de décimer Demacia avec son armement supérieur ?

On trouve toutes sortes d'armes à Runeterra. Il y a des épées et des boucliers, des canons en pierre-relique, des livres magiques, des fusils de précision, des épées démoniaques, mais aussi un lampadaire. On peut avoir accès à diverses technologies, du moment qu'on a les moyens de payer... et qu'on est prêt à risquer sa vie.


02_Lani_MielMunitions.jpg
Les munitions Lani et Miel à votre service

« Samira effectue des missions suicide contre des sommes d'argent exorbitantes. Elle est toujours prête à prendre des risques, alors pourquoi ne le ferait-elle pas pour se procurer ses armes ? », explique Kindlejack. « Elle ne va quand même pas utiliser l'épée de guerre de son arrière-grand-mère. Ce qu'elle veut, c'est l'arme dernier cri la plus mortelle possible. C'est ça qui lui plaît. »

C'est là que Kindlejack a compris comment intégrer des armes à feu à Noxus. Samira se fait grassement payer pour effectuer des missions impossibles et comme l'argent ne l'intéresse pas vraiment, elle est prête à dépenser beaucoup pour s'acheter la meilleure arme. Une arme forgée par les meilleurs armuriers qui existent. Et ça coûte cher. Alors Kindlejack a imaginé les personnes qui seraient en mesure de procurer à Samira les frissons qu'elle recherche : les Munitions Lani et Miel, expertes en armurerie.

03_blaze.gif

Ça ne signifie pas que Samira pouvait parcourir la Faille un pistolet en main, mais qu'elle pouvait utiliser un arsenal lourd et redoutable : deux armes à gros canon et une épée à la lame tranchante (qui possède ses propres munitions explosives).

04_thorn_optimized.gif

L'histoire d'une immigrante

Alors comment une femme de Shurima est-elle devenue la meilleure tueuse à gages de Noxus ?

05_Map.jpg

« Au début de son développement, nous voulions vraiment créer un personnage issu d'une minorité ethnique », explique Kindlejack. « Mon père vient du Cachemire et j'ai décidé de me concentrer sur cette région du monde. Quand on réfléchit aux influences du Moyen-Orient ou de l'Asie du Sud-Est sur Runeterra, on pense immédiatement à Shurima. »

On ne sait pas grand-chose sur le Shurima moderne. On a des demi-dieux à l'allure animale, une momie, une fille qui voyage sur des rochers ainsi qu'une mercenaire cupide. La plupart du folklore est lié à des événements qui se sont déroulés il y a des milliers d'années. Samira nous a permis d'imaginer ce qu'est Shurima aujourd'hui. Quelles sont les conditions de vie ordinaires ? Que se passe-t-il sur cette terre désertique ?

Le problème en faisant venir Samira de Shurima, c'est Sivir. Samira est une tueuse à gages et Sivir est une capitaine de mercenaires. Elles font globalement le même job. D'accord, Sivir ne pense qu'à l'argent et Samira ne pense qu'à s'amuser, mais est-ce que ça fait une grande différence ?

« Lorsqu'on s'est heurtés à la ressemblance avec Sivir et qu'il a fallu différencier Samira, on s'est penchés sur une autre région de Runeterra qui pourrait fonctionner : Noxus », raconte Michael « SkiptoMyLuo » Luo, auteur narratif. « Noxus nous permettait d'explorer une histoire complètement différente qui n'avait jamais été racontée dans League : celle d'une immigrante. »

« Noxus est la terre des esprits libres qui ne font aucune concession. On pouvait ainsi profiter de l'héritage shurimien de Samira tout en lui donnant la possibilité d'aller à un endroit qui lui ressemblait vraiment. Kindlejack et moi avons cette expérience d'immigrants et on s'est dit que c'était une histoire à la fois authentique et intéressante à raconter », explique SkiptoMyLuo.


06_S_f_Optimized.png

Lorsqu'il a fallu revenir en arrière et travailler sur Noxus, la question suivante s'est posée : « Que sait-on vraiment de cette région ? » Et il s'avère qu'on en sait... pas autant qu'on le croit. Nous disposons majoritairement de deux points de vue : celui de champions comme Darius et Swain qui adhèrent aux idéaux colonialistes noxiens et celui de Xin Zhao et Riven qui n'y croient vraiment pas du tout. Nous n'avons pas encore découvert Noxus à travers le regard de quelqu'un ayant choisi d'y habiter.

« Samira n'a rien à voir avec les complots politiques de Swain, la gloire de Draven dans les arènes de combat ou les ambitions expansionnistes de Darius. Elle aime Noxus pour les émotions fortes qu'elle lui procure », explique SkiptoMyLuo. « Elle peut rejoindre un régiment et se lancer dans une mission suicide ou accepter de travailler pour la Rose noire sur un coup de tête. Elle est juste là pour passer du bon temps et faire ce que personne d'autre n'ose faire. Elle vit sa vie à fond et se fait payer pour ça. »

Afficher son style

Samira est au sommet de son art et c'est votre job en tant que joueur d'arriver à son niveau. Elle est toujours prête : ce sont les autres qui sont toujours à la traîne. Et c'est l'idée que Squad5 essayait de faire passer quand il a décidé de créer un ultime sans délai de récupération.

« Riot. Arrête. Tu viens de créer un champion qui exécute l'ultime de Katarina en mouvement et sans délai de récupération. C'est quoi, ton problème ? »

C'est une question piège. Mais ça fonctionne.


07_QUEEN_0p_Optimized.jpg

La compétence passive de Samira est une jauge de style. Il faut enchaîner des attaques uniques pour augmenter son style. Dès qu'on obtient le rang S, son ultime est disponible.

« Samira a l'air vraiment difficile, parce qu'il faut constamment alterner entre différentes attaques pour faire monter son style. La première question que vous vous posez donc est : pourquoi des attaques uniques ? », reprend Squad5. « La récompense d'un système comme celui-ci devrait être vraiment gratifiante, alors on a décidé de l'attribuer à son ultime. »

08_Samira_Ult_ugh.gif

Samira pouvait simplement libérer les feux de l'enfer à coups de balles et d'épée, mais ce n'est pas amusant. Elle vous pousse à jouer à son petit jeu, à augmenter votre style contre vos ennemis avant de pouvoir utiliser l'ultime. Votre récompense ? Aucun délai de récupération... si ce n'est le temps qu'il vous faut pour afficher votre meilleur style à nouveau. Mais ne retenez pas vos coups, car la reine du massacre n'a aucune patience.

Même si son gameplay est complètement dingue (et c'est le but recherché), le style de Samira va même au-delà de ses mécaniques :

Animations (par Tom Robbins, animateur senior) : Samira a présenté un véritable défi, pas parce qu'elle était particulièrement difficile, mais parce qu'on ne m'a mis aucune limite. En fait, je n'allais jamais assez loin. Les mouvements d'un personnage doivent rester raisonnables, mais je devais franchir cette frontière pour apporter un grain de folie. Il faut dire que d'habitude, peu de champions font des trucs comme surfer sur leur épée.

09_Samira_Slide.gif

Tatouages (par Kindlejack) : Quand j'ai réfléchi aux tatouages de Samira, je me suis inspiré de l'art du henné, mais je suis également fasciné par les caractères noxiens. J'ai pu les faire connaître aux joueurs à travers Mordekaiser et Fiddlesticks et je voulais aller plus loin avec Samira. Mais quand j'ai réfléchi au style de tatouages qu'aurait Samira... Elle n'est pas du genre à vouloir des tatouages complexes à la signification profonde. Elle est joueuse et impulsive, il lui fallait donc quelque chose de cool qui lui rappelle un combat amusant. Je l'imagine donner un peu de liberté à ses tatoueurs.

10_Samira_Tattoos.jpg

Cache-œil (par SkiptoMyLuo) : Beaucoup de nos champions exubérants recherchent la perfection. Jhin en est complètement obsédé et on peut dire que Draven l'est aussi à sa manière. Mais pas Samira. C'est le genre de personne à perdre un œil et à dire : « Je le referais cent fois. Je me suis bien amusée. » Elle se fiche de perdre un œil. Elle en a deux, profitons-en.

11_samira_F_m_Optimized.jpg

Tenues vestimentaires (par Kindlejack) : Je voulais vraiment que Samira soit stylée et que ses vêtements reflètent le fait qu'elle adore jouer avec ses ennemis. Dans Legends of Runeterra, on a créé les disciples de Vladimir qui nous ont fait découvrir un côté plus élégant de Noxus. Je voulais que ses vêtements retrouvent cet aspect-là tout en évoquant son héritage shurimien à travers des teintes dorées et une légère nuance verte qui rappelle la couleur de ses yeux. Même les gants de Samira ont une utilité. Ses armes sont dangereuses et peuvent l'éclabousser à tout moment de poudre à canon brûlante.

12_gunz.png

Pièces : Samira n'est pas très intéressée par l'argent. En fait, c'est le seul champion qui choisit de s'en débarrasser.

13_Coin_Flip.gif

« Je voulais créer un champion avec une provocation vraiment méprisante. J'y pensais déjà au moment de travailler sur Sylas, mais ça ne lui correspondait pas », se souvient Kindlejack. « Alors un jour, j'ai envoyé un message à Squad5 qui disait : ''Des pièces''. Et il m'a répondu : ''Quoi, des pièces ?''. Alors, je lui ai dit : ''Et si on intégrait des pièces à ses attaques ?'' et il a répondu : ''Mais on avait dit une épée et des armes à feu''. Alors, j'ai dit : ''Mais réfléchis-y. Des pièces !'' Donc on a réfléchi à cette provocation méprisante et on l'a imaginée en train de lancer une pièce à sa cible. Puis Squad5 m'a donné l'idée : ''Et si ça leur donnait vraiment de l'argent ?'' On peut dire que c'est une compétence qui a mis trois ans à arriver. »

« Pour info, la provocation est l'unique source de dégâts de sa compétence passive », s'amuse Squad5.

« C'est la première provocation de League basée sur une compétence ! Il faut viser ! Et elle touche les monstres, hein ? », demande SkiptoMyLuo.

« Bien sûr ! Les monstres épiques. Mais ça n'inflige qu'un seul point de dégâts », réplique Squad5.

« Un point de dégâts bruts ! On pourrait se poster près de l'antre du Baron et le voler, si le jungler ne sait pas utiliser son Châtiment », plaisante SkiptoMyLuo.

« Je parie qu'on aura vite une vidéo de quelqu'un qui frime et qui vole le Baron avec une pièce, dans le plus pur style de Samira », s'exclame Kindlejack.




  • Copié dans le Presse-papiers