Dev
Aperçu du champion : Gwen

Taillée pour l'excellence.

DevAuteurRIOT CASHMIIR
  • Copié dans le Presse-papiers

Vous vous souvenez de votre jouet préféré quand vous étiez enfant ? Était-ce un ours en peluche blanc ? Ou une grosse figurine bien musclée ? Ou peut-être une princesse qui régnait sur le royaume de Peluchia le jour et combattait le crime la nuit ?

Ces jouets, et les souvenirs qu'ils évoquent, sont universels. D'où que vous veniez, quelle qu'ait été votre enfance, quelle que soit votre ethnie ou votre identité, votre histoire… on a tous un jouet particulier en tête. Alors pourquoi un Runeterran serait-il différent ?

Qui pourrait affirmer qu'aucune jeune paysanne camavorienne n'a jamais couru dans un champ de blé avec sa poupée préférée à la main ? Elle aurait pu rester dans ce champ doré jusqu'à ce que la nuit tombe. Elle se serait appelée Gwen. Un nom tout à fait royal pour sa jeune créatrice. La robe de la poupée porterait les mêmes détails que les navires de guerre ancrés au port, reproduits avec amour. Quand elle la regarderait, la jeune fille rêverait d'aller au château, un jour.

Et ce rêve pourrait bien se réaliser. La poupée et sa créatrice traverseraient la mer, partager la vie de la famille royale, et pourquoi pas, épouser le prince. Puis ils vivraient heureux jusqu'à la fin de leurs jours, tous les trois.

Mais bien sûr, l'histoire ne se termine pas comme ça. Enfin, pas cette histoire-ci.

Un jouet d'une époque oubliée

L'histoire de Gwen commence, comme avec tout champion, par un objectif : créer une « escarmoucheuse joviale ». Si Viego avait été suivi d'un autre champion aussi sérieux et sombre, League aurait vite basculé dans le xX2edgy4meXx, alors nous avons cherché son opposé, la joie.

« Nous avons déjà quelques champions qui sont du côté « optimisme joyeux » du spectre, comme Lux et Séraphine », explique le scénariste Michael « SkiptoMyLuo » Luo. « Alors nous devions trouver une nouvelle approche. Nous n'avions pas encore de personnage qui s'émerveille de tout, même des détails comme l'odeur de l'océan ou la douceur de l'herbe. Tout ce qu'on ignore par habitude, en général. »

L'artiste conceptuel de Gwen, Paul « Zeronis » Kwon, a utilisé cette idée pour créer une palette de personnages qui pourraient comprendre la joie sans limites qu'est la vie. Mais il y a un concept qui a retenu l'attention de tout le monde : la poupée.

3_31_21_GwenInsightsArticle_01_Concept_Spread.jpg

« Gwen a quelques souvenirs de sa vie de poupée, mais maintenant, elle peut enfin interagir avec tous ces objets qu'elle se contentait jusque-là d'observer. Et tout l'émerveille », confie SkiptoMyLuo. « L'équipe narrative l'imaginait comme un enfant qui visite un parc d'attractions pour la première fois. La personne déborde de joie et veut tout faire : manger de la barbe à papa, monter sur le grand huit, jouer aux jeux. C'est la sensation que tout est vraiment fabuleux, et qu'il faut tout goûter. »

3_31_21_GwenInsightsArticle_02_Gwen_Early1.jpg

3_31_21_GwenInsightsArticle_03_Gwen_Early2.jpg

Mais cela ne nous disait pas d'où Gwen était originaire. Les concepts de Zeronis montraient une fille à l'air mutin en robe lolita, ce qui aurait été assez étranger à la mode de Runeterra. Alors, quel pouvait être son passé ? Et comment l'équipe pouvait-elle lui trouver une place dans League ?

Heureusement, c'est à peu près l'époque où Viego prenait forme

Isolde, la chère femme de Viego, venait d'un pays conquis par Camavor. Cette fille de paysans trouvait de la joie dans des passe-temps plus « humbles », comme la couture. Mais comme la plupart des filles de son âge, elle rêvait de traverser l'océan pour voir les beaux palais de son pays. Pour rêver cette vie, elle créa sa propre poupée de princesse, Gwen, qu'Isolde imaginait comme l'image même de l'élégance royale.

3_31_21_GwenInsightsArticle_04_Doll_Design.jpg

« La culture de Camavor est un mélange d'Espagne des conquistadors et d'Angleterre victorienne. Le style de cette époque est tout à fait baroque avec une emphase sur les ornements et l'attention aux détails. Nous voulions nous assurer que ce style serait visible avec Gwen, tant en poupée qu'en humaine », explique l'artiste conceptuelle en chef Gem « Lonewingy » Lim. « Pour qu'elle paraisse moins moderne et colle davantage à notre Runeterra de high-fantasy, nous nous sommes inspirés des formes de Camavor. Les spirales sur sa broche et les points décoratifs se retrouvent sur les vêtements de Viego. Mais il y a assez de différences pour qu'on comprenne que c'est une reproduction faite par une petite fille du style qu'elle avait vu sur la famille royale. »

3_31_21_GwenInsightsArticle_05_Gwen_And_Doll.jpg
Sous forme humaine, Gwen conserve les coutures roses de ses yeux en boutons et porte une robe modeste qui représente la jeunesse de sa créatrice.

Une arme de pointe

Chaque champion doit avoir une silhouette claire qui souligne la source de sa puissance. Senna a son BFG, Darius a sa hache, et Sona a son super clavier qui tue etwahl. Alors quand Zeronis a dessiné les premiers concepts de Gwen, il lui a donné une paire de ciseaux énorme. Et ils ont clairement créé une coupure avec les autres idées.

« Gwen est intéressante parce qu'elle est du millénaire précédent, mais je devais lui conserver une unité avec les Îles obscures, puisque d'après la classification de League, c'est de là qu'elle vient », explique Lonewingy. « Alors j'ai cherché un moyen de rendre ses ciseaux plus menaçants, et j'ai appris que… Construire des ciseaux, c'est compliqué ! » Je n'imaginais pas à quel point les ciseaux sont une conception de génie ! J'ai passé tellement de temps à étudier leur conception pour être certaine qu'ils pourraient s'ouvrir et se fermer, surtout selon la progression technologique de l'époque. »

3_31_21_GwenInsightsArticle_06_scissors.jpg

Lonewingy s'est arrêtée sur une idée qui soulignait la finesse des artisans de Camavor, tout en donnant l'impression qu'elle a sa place sur un champion des Îles obscures. Mais l'équipe avait encore besoin d'un détail pour terminer les ciseaux de Gwen : leur bruit.

Les effets sonores des ciseaux sont difficiles. Ils ne sont pas très bruyants, mais ils claquent, et c'est un son assez… ennuyeux. Ils ne crient pas vraiment « Venez jouer ce champion survolté et amusant ». Alors le concepteur audio Oscar « Riot Zabu » Coen devait rendre ces ciseaux dignes d'une poupée enjouée.

3_31_21_GwenInsightsArticle_07_Zabu_Scissors.jpg
Les ciseaux que Riot Zabu a utilisés pour créer les effets sonores des ciseaux de Gwen.
Enregistrement originel des ciseaux

« J'ai utilisé différents ciseaux bon marché pour produire les effets sonores des ciseaux de Gwen », rit Riot Zabu. « J'ai une façon très… inhabituelle de travailler, qui repose beaucoup sur du bricolage et du démontage. L'avantage, c'est que je connais bien les outils de restauration audio, ce qui a été très utile quand j'ai travaillé sur Gwen, parce que je pouvais aussi utiliser les outils de manière incorrecte pour créer des sons vraiment uniques afin de rendre ses effets sonores excitants et gratifiants. »

Les effets sonores finalisés des ciseaux de Gwen

De fil en aiguille

Voilà, nous avons donc Gwen, la poupée-devenue-humaine enjouée avec ses ciseaux. Cependant, il manquait toujours quelque chose… tout son gameplay d'escarmoucheuse, par exemple. Enfin, pour ceux que ça intéresse.

3_31_21_GwenInsightsArticle_10_scissor_ability_ideation.jpg

Les escarmoucheurs incarnent la mentalité « viens en un contre un, mec ! » de League. Ils veulent combattre des cibles puissantes puis repartir faire ce qu'ils étaient en train de faire (comme voler les raptors de leur jungler). En revanche, ils ne veulent pas sauter sur une cible pour se prendre tout le reste de l'équipe sur le dos. Alors ils préfèrent isoler leur proie ou choisir eux-mêmes le moment du combat.

Pour donner un avantage aux escarmoucheurs dans leur quête du 1c9 parfait qu'ils cherchent, nous pouvons par exemple leur donner une zone de puissance où ils excellent. Et lorsque l'équipe a commencé à travailler sur Gwen, elle en avait déjà une en tête.

« Je travaillais déjà sur le sort de contrôle de zone de Gwen avant que le reste de l'équipe ne se mette au travail. Avant même qu'on n'ait l'idée d'escarmoucheuse enjouée, en fait », se souvient le concepteur de champion Dan « Riot Maxw3ll » Emmons. « Quand Gwen a commencé à prendre forme, nous voulions garder ce sort particulier parce qu'il convenait à sa personnalité. C'est comme si elle disait « Moi j'ai tous les outils amusants et pas toi », pour forcer l'ennemi à jouer comme elle veut. »

Le problème, c'était que les ennemis pouvaient quitter la zone. Personne ne veut affronter un ennemi là où il est le plus fort, alors la réponse au « Bienvenue dans mon Thunderdome » de Gwen, c'était de partir. C'est là que l'équipe a compris qu'il fallait vraiment donner à Gwen des outils pour forcer l'ennemi à jouer sur ses termes.

3_31_21_GwenInsightsArticle_11_Gwen_Ult_1_Gif.gif

« Quand je me suis attaqué au design du jeu de Gwen, j'ai essayé des ultimes tout à fait fantasques, centrés sur sa capacité à maintenir les gens dans sa zone », explique le concepteur de jeu Stash « Riot Stashu » Chelluck. « Son ultime tournait toujours autour du fil et de l'aiguille, alors elle s'en servait pour ramener les ennemis dans sa zone. C'était vraiment drôle en jeu, parce que les équipiers de l'ennemi ne pouvaient rien faire. Il y avait une autre itération où elle embrochait deux ennemis avec des aiguilles et les faisait changer de place. »

Il n'y avait qu'un seul problème. Gwen était une escarmoucheuse, donc elle devait être un carry à dégâts élevés. Mais donner à un escarmoucheur à dégâts élevés des compétences de contrôles de foule revient à créer un champion déséquilibré.

Chaque champion de League possède un budget de puissance qui comptabilise tout, du contrôle à l'utilité pour l'équipe en passant par ses dégâts purs. Donc, si Gwen avait un ultime de contrôle fort, il fallait qu'elle fasse moins de dégâts. Ce n'est pas vraiment ce qu'on cherche quand on joue un escarmoucheur 1c9, alors il fallait une meilleure solution pour retenir les ennemis dans l'espace de jeu de Gwen.

La réponse ? Gwen peut à présent déplacer sa zone de contrôle une fois, ce qui lui permet de poursuivre un ennemi qui essaie d'en sortir. Bref, son parc de jeu est monté sur roulettes.

3_31_21_GwenInsightsArticle_12_Gwen_W.gif

Dernières retouches

Gwen sera peut-être étrange à prendre en main. Après tout, elle est coincée entre Camavor, un empire disparu, et Runeterra, un monde étrange qu'elle a hâte d'explorer. Mais elle devrait tout de même paraître familière, et représenter une option confortable.

Elle vous fera peut-être penser à votre jouet préféré, aux journées entières que vous aviez passées à jouer avec, et des rêves que vous aviez pour votre vie d'adulte. Et sinon, vous aurez au moins un champion joyeux entre les mains.

3_31_21_GwenInsightsArticle_13_Gwen_Render.jpg



  • Copié dans le Presse-papiers