Dev
Demandez à Riot : je veux plus de bannissements

Diversité de la voie du bas, bannissements de la sélection des champions et la saveur des potions.

DevAuteursRiotScruffy, Riot Scathlocke, Jag
  • Copié dans le Presse-papiers

Bienvenue dans Demandez à Riot.

Cette semaine, nous allons parler bannissements, potions et bots.

Et, s'il vous plaît, envoyez-nous toutes vos questions ! Chaque question envoyée aide Nami à nager vers les pierres de lune. (Ce n'est pas canonique. Ce que je dis ne vaut rien.)

Pourriez-vous ajouter davantage de bannissements à la sélection des champions ?

Les bannissements sont un moyen précieux pour que tous les joueurs puissent contrôler ou empêcher une association particulièrement dangereuse, ou un champion qu'ils trouvent trop fort. Les joueurs demandent parfois (comme en ce moment !) d'augmenter le nombre de bannissements dans chaque partie. Lorsque nous réfléchissons aux conséquences de passer de 10 bannissements à 20 (deux par personne), il semble que cela s'avère plus nuisible que bénéfique. Voici notre raisonnement :

Avantages de bannissements plus nombreux :

  • Meilleur contrôle sur les champions frustrants ou dangereux.
  • Petite amélioration stratégique : construire une équipe cohérente et considérer les contres dans les choix de bannissements ajoutent de la profondeur à l'avant-match.

Inconvénients de bannissements plus nombreux :

  • Complexité et durée accrues de la sélection des champions : nous avons déjà un avant-match assez long et complexe, et nous préférons accélérer l'accès au jeu, avec moins de risques de recommencer le match.
  • Capacité réduite à jouer ce que vous voulez : l'un de inconvénients directs sera que le champion que vous voulez jouer a plus de chances de se retrouver banni. Cela peut être particulièrement néfaste pour les nouveaux joueurs qui ne se sentent à l'aise que sur un petit nombre de champions, ou les joueurs qui maîtrisent des personnages ou des classes plus souvent bannis (comme les assassins).
  • Cas limites désastreux : beaucoup de nos positions ou classes de champions pourraient être entièrement bloquées avec davantage de bannissements. Nous pensons que dans l'ensemble, il serait nuisible au jeu que tous les tireurs, enchanteurs, assassins ou tanks soient empêchés de jouer.

À l'époque où nous avions augmenté le nombre des bannissements en passant de 6 à 10, nous avons ressenti un véritable effet positif. La complexité de la sélection des champions a en fait diminué et nous avons obtenu une situation confortable où « chaque joueur a un bannissement ». Cela ne mettait aucune classe en danger d'exclusion, tout en augmentant le niveau de choix global.

Pour revenir à la question, augmenter le nombre de bannissements dans League aujourd'hui paraît plus négatif qu'autre chose. Mais comme tout, nous continuerons d'envisager la situation et notre opinion pourrait changer à l'avenir.

Riot Scruffy, Directeur du game design

Quel est le goût d'une potion ? L'ingère-t-on vraiment ? Les champions semblent les boire instantanément, au combat ou en allant sur leur voie.

Du point de vue de Runeterra, j'imagine que nous savons très peu de choses sur ce que cet objet du MOBA League of Legends peut représenter. Il n'y a sans doute pas d'usine quelque part qui produit des centaines de potions et d'élixirs identiques, avec des équipes de marketing censées les commercialiser dans le monde entier. Un adolescent humain comme Ekko réagirait-il de la même façon au même breuvage qu'un dieu-guerrier immortel comme Nasus ou une statue de pétricite comme Galio ?

Il serait sans doute plus logique que « potion » soit un terme générique pour « tout ce qu'une personne peut consommer pour se soigner », que la substance soit magique ou non. Et comme vous le dites, pouvons-nous dire avec certitude qu'ils la boivent ? Peut-être qu'ils l'étalent sur leur blessure… quoique ce serait encore plus long…

Vous le comprendrez, j'essaie de ne pas reconnaître que je n'en sais rien ! Mais chaque fois que je prends une raclée dans une partie de LoL (ce qui couvre la plupart des parties), j'imagine toujours un cocktail de fruits.

L'alternative serait que ça a le pire goût de médicament possible, mais ça n'amuserait personne.

Riot Scathlocke, responsable de la narration

Pourquoi la variété de la voie du bas n'est-elle pas plus étudiée, par ex. pourquoi les tireurs et seuls les tireurs vont-ils dans la voie du bas ?

C'est une question intéressante, où la perception a souvent du mal à rencontrer la vérité. Certains des champions avec le meilleur taux de victoire dans la voie du bas ne sont pas des tireurs, comme Swain, Karthus et Heimerdinger. De plus, les meilleurs taux de victoire de plusieurs mages ont lieu dans la voie du bas, comme Veigar, Séraphine et Ziggs. Donc, la réponse ne concerne pas seulement les facteurs systémiques qui influencent les champions qui peuvent aller dans cette voie, mais pourquoi on a l'impression que seuls les tireurs peuvent y aller.

Cela appelle la question de savoir pourquoi les joueurs ont cette impression ? Dans une grande mesure, c'est une affaire de pression sociale. Les tireurs dans la voie du bas dominent la méta depuis des années, et il peut paraître très intimidant de quitter la méta en sélection des champions. En plus, cette voie double demande que les deux joueurs aient une bonne compréhension de leurs objectifs respectifs à tout moment, et jouer avec des champions inconnus ajoute à la complexité de la chose. Enfin, cette question est en soi une prophétie autoréalisée. Si les joueurs entendent dire que seuls les tireurs peuvent aller dans la voie du bas, ils renforceront cette norme sociale à chaque occasion.

Les changements du jeu pro mettent cette opinion à mal, car l'avènement récent de Séraphine en bas comme stratégie compétitive viable a augmenté son taux de sélection pour la voie du bas, même en file solo. « Fasting Senna » a également prouvé que certains choix peu orthodoxes peuvent rencontrer la victoire dans la voie du bas. Je suis sûr que nous verrons davantage de révolutions du méta à l'avenir.

Jag, Game designer en chef

Vous avez une question ? Suivez ce lien et posez-nous toutes vos questions.



  • Copié dans le Presse-papiers